2020 - Le nouvel an islamique débutera le 20 août

Le nouvel an islamique arrivera après un nouvel an chinois bouleversé par le covid-19. Celui-ci ne devrait souffrir en revanche d'aucun retard de calendrier cette année.

• Quelle est son histoire ?
• 
Quelle est sa signification ?
• Quel est son impact sur le monde actuel ?

Plongeons à nouveau au sein d'une fête traditionnelle et religieuse liée intimement au culte musulman depuis plusieurs siècles déjà. 


 

Le premier jour de Muharram : le début d'une nouvelle année pour les musulmans

 

Une date déterminée par l'ancien almanach fermier

 

Awal Muharram, ou autrement dit le nouvel an d'Hijri, est célébré par l'ensemble des musulmans tel un événement spécial regroupant deux symboles primordiaux au sein du calendrier lunaire islamique.

Awal signifie "commencement" en français et le mot Muharram indique quant à lui le premier mois du calendrier musulman.

On célèbre notamment la hijra lors de ce nouvel an : le jour ou le prophète Mahomet et ses compagnons entamèrent une marche de la Mecque vers Médine (anciennement appelé oasis de Yathrib) en 622.


 

Une fête internationale et traditionnelle

 

Ce jour est bien entendu considéré comme un jour férié au sein de la plupart des pays musulmans. Celui-ci est fêté en tant que fête nationale et débutera cette année le 20 août 2020 en Algérie, au Bahreïn, en Bosnie-Herzégovine, au Brunei, au Comores, à Djibouti, en Egypte, en Indonésie, en Iraq, en Jordanie, au Koweït, au Liban, en Libye, aux Maldives, en Mauritanie, au Maroc, au Niger, à Oman, en Palestine, en Somalie, au Soudan, en Syrie, en Tunisie, aux Emirats arabes unis ainsi qu'au Yemen.

 

 

Le symbole du début de l'ère musulmane

 

Le prophete Abū al-Qāsim Muḥammad étant menacé de mort s'est mis à entamer un périple en 622 après Jésus-christ. Il décida de se diriger vers une ville au nom de Yathrib à 320 km environ de la Mecque afin d'échapper à ses bourreaux.  Rappelons que l'endroit de Yathrib est désormais surnommé Médine soit "la ville" en Saoudien contemporain. 





Le jour de Hijra est connu pour la libération des musulmans en provenance de la Mecque. Et cela entre autre grâce au départ du prophète Mahomet vers Médine car, en effet, les musulmans se voyaient persécutés de toutes parts à cette époque (notamment par les païens). 

Après la Hijra, le prophète Mahomet fit en sorte qu'une fraternité musulmane, dotée d'une identité ainsi que d'une idéologie propre, soit établie au sein même de la constitution locale : le droit islamique vit ainsi ses premiers jours.




La naissance d'un nouveau calendrier

 

Un compagnon proche du prophète au nom d'Omar ibn al-Khattâb était à l'époque le second calife. Il hissa directement la Hijra au niveau du principal point de référence relatif au calendrier islamique (encore d'actualité à ce jour).

Les coutumes liées à Awal Muharram varient en général d'un pays à l'autre en fonction des chansons, rites, événements et us locaux. On observe également certaines différences notables entre les chiites et les sunnites


 

Un événement mondial discrètement abordé

 

Vous ne retrouverez pas l’engouement ainsi que la portée médiatique normalement consacrés à ce genre de fête. Les nouvel ans liés aux autres principaux calendriers religieux impliquent bien plus de marketing, de tapage médiatique et de préparation en amont que celui lié au calendrier islamique.

On notera qu'il s'agit ici d'une fête pieuse et discrète, célébrée avant tout dans l'intimité par les musulmans fidèles à leurs traditions. Il s'agira en premier lieu de méditer sur sa propre condition humaine liée à la mortalité et de faire face au temps qui passe.


 

L'hégire et le Ramadan : les deux piliers islamiques

 

La Hijra est donc une commémoration importante pour les musulmans arrivant en seconde place juste après le Ramadan. Lors de cette fête, des versets coraniques sont lus et des prières spéciales accompagnées de sermons sont effectués de façon rituelle au sein des principales mosquées.  

Le mois de Muharram est marqué symboliquement par son 10ème jour durant lequel on fête le martyre Al-Hussein ibn Ali, considéré comme étant le petit fils du prophète Muhammad.


 

Un symbolisme lunaire dominant

 

Le nouvel an islamique c'est aussi le croissant lunaire et la nouvelle lune
Le mois de Muharram est censé accueillir chaque année ces phénomènes astronomiques et ainsi se corrèle à une période cyclique et déterminée quasi scientifiquement tout comme d'autres calendriers (tel que le calendrier maya). 

Une divergence persiste tout de même entre érudits musulmans. Certains préfèrent se fier davantage à d'autres critères afin de déterminer le début du calendrier. Pour cela ils s'appuient principalement sur les études effectuées par le conseil nord américain du Fiqh (entre autre). Celles-ci indiqueraient avec plus de précision les périodes de nouvelle lune notamment grâce au coucher du soleil à la Mecque

Ainsi on observera parfois un décalage entre les observations visuelles de nouvelle lune et les dates instaurées par ces mêmes conseils religieux. 

Préparez-vous à cet événement dès maintenant
 

Sihem B 

Laissez un commentaire